Galerie K Paris

10/04/2019

Koshiki-daoshi

Dans l’article dernier, la riziculture était présentée en tant qu’un ingrédient important du saké.
Ce riz est décortiqué, poli, lavé, puis arrive à l’étape de cuisson à la vapeur dans un récipient appelé Koshiki.
“Koshiki-daoshi” qui veut dire coucher le Koshiki, signifie disposer cet instrument pour le laver en ayant terminé de le servir. D’où ce terme est employé pour exprimer la fin de brassage de l’année, qui a commencé depuis la fin septembre de l’année précédente.
La brasserie de Bijoufu qui félicite ce jour de Koshiki-daoshi le 20 mars, a connu une amélioration cette année de la qualité de saké grâce à l’adoption d’une cuve à vapeur de la plus nouvelle technologie.
Savourez le saké de Bijoufu, de l’évolution perpétuelle dans la nature fertile.

Bijofu YUZU SCHWA!! (Liqueur de Yuzu pétillante) 500ml
Bijofu Tokubetsu Junmai 720ml
Bijofu Tokubetsu Junmai 1800ml